Quand l’aéromodélisme rencontre l’impression 3D

05 Juin Quand l’aéromodélisme rencontre l’impression 3D

Rafale

Il y a quelques années, sur le salon Bureau Vallée, nous avons rencontré René, un passionné d’impression 3D qui crée ses maquettes volantes d’avion. Après avoir testé les filaments OWA, il les a choisis pour concevoir l’intérieur de sa dernière pièce, un Rafale de 2,55 mètres de long et de 1,81 mètres d’envergure.

René possède depuis 4 ans une imprimante 3D à dépôt de matière fondue, une Volumic Stream 30 Mono. Il a découvert les filaments OWA lors du salon Bureau Vallée et a rapidement adhéré au concept. Selon lui, c’est un matériau facile à imprimer, qui a une bonne adhésion au plateau et qui permet d’obtenir des stries régulières. Il a donc utilisé du PS pour fabriquer l’intérieur de sa toute dernière maquette volante.

Il conçoit des maquettes volantes en bois contre plaqué, en balsa léger pour être plus précis, d’après les plans qu’il dessine lui-même. Ce sont des avions qui peuvent aller jusqu’à 300 km/h ! Les pièces du cockpit sont imprimées en 3D. Par exemple, la verrière en plastique a été réalisée à partir de trois moules différents, tous imprimés à partir d’une bobine de PS OWA vert.

Quant au cockpit, les pièces ont été imprimées à partir d’une bobine de PS noir. Le processus d’impression a duré environ 30 heures.

cockpit



Suivez notre actualité sur les réseaux sociaux

Retour sur un projet de prototype fonctionnel imprimé avec notre matériau PLA-HI t.co/Z9kitrcirW #betatest #impression3D #3Dprint

En voir plus

Des coraux imprimés en 3D : une solution pour sauver les récifs coralliens? t.co/Fozgw7JrjV #impression3D… t.co/greRdnD7J4

En voir plus

Retour sur un week-end riche en #impression3D pour Amor 3D qui était à la #fetedelascience à Paris!… t.co/XWNKJ9npSD

En voir plus

  • Garantie 2 ans

  • Hotline gratuite

  • Expédition en 24h

  • Paiement sécurisé