Les différentes applications de l’impression 3D

12 Sep Les différentes applications de l’impression 3D

application_cover1

L’impression 3D est aujourd’hui un outil de fabrication qui touche de nombreux champs d’applications et qui peut impacter toute la chaîne de valeur d’une entreprise, de la conception des premières maquettes, en passant par la création de moules ou la production directe des pièces ou même la gestion des stocks.

Selon le cabinet IDC, le marché mondial de cette technologie devrait atteindre 35,4 milliards de dollars d’ici 2020, ce qui représentera un taux de croissance annuel de 24,1% sur la période 2016-2020. De plus en plus utilisée depuis sa création, l’impression 3D couvre un important panel de secteurs d’activités, que ce soit l’aéronautique, le médical ou l’automobile. Armor 3D vous en dit plus sur les diverses applications offertes par la fabrication additive.

La conception de prototypes aidée par l’impression 3D

application1Historiquement, l’impression 3D a été largement utilisée pour la création de prototypes. En effet, la technologie permet de fabriquer des versions initiales d’un objet de manière économique. L’impression 3D de prototypes peut également être internalisée pour gagner en rapidité, critère important pour accélérer in fine l’ensemble du cycle de production. On estime aujourd’hui à environ 40% le nombre de pièces imprimées en 3D dans le cadre du prototypage.

Armor 3D peut d’ailleurs vous accompagner grâce à son filament PS qui offre une réelle option pour la création de prototypes à bas coûts. Durabilité et recyclabilité font partie des principales caractéristiques du filament PS, idéal donc pour créer des prototypes fonctionnels.

Après la conception, place à la production !

En effaçant les contraintes de formes et de délais, l’impression 3D est très prisée pour l’outillage. En effet, les outils nécessaires à la fabricatin ou l’assemblage d’un produit fini sont de plus en plus imprimés en 3D : il s’agit de moules, de gabarits, de systèmes de fixation, etc.

De son côté, l’outillage compte pour environ 15% des pièces produites grâce à la fabrication additive. Auparavant, ces pièces produites en faible quantité étaient usinées et assemblées en plusieurs parties ; les technologies 3D permettent à présent de réaliser des modèles complexes et ainsi faciliter certaines opérations comme le thermoformage, l’injection plastique, la coulée centrifuge et dans un autre cadre l’assemblage des différents composants d’une voiture par exemple. Les maître-modèles peuvent ainsi être imprimés en 3D, sans passer par une étape d’usinage CNC, afin d’économiser du temps et de l’argent – les délais de fabrication sont ainsi réduits de près de 70% ! Une méthode de fabrication très prisée dans le secteur de l’aérospatial où les outils nécessaires à la production sont très larges et plus complexes.

moule

Dans le domaine de la bijouterie ou de l’orthodontie, le procédé de fonte à cire perdue est ainsi utilisé : c’est une technique dans laquelle le métal en fusion vient remplacer un modèle en cire placé dans un moule. Il suffit d’imprimer en 3D l’objet que l’on souhaite créer. Une fois prêt, on rajoute un matériau réfractaire autour de cet objet afin de fabriquer un moule.

Les pièces finies

Avec l’amélioration des qualités de surface, il est aujourd’hui possible de créer un produit fini grâce à la fabrication additive. Etant donné sa rapidité, sa qualité et son coût, l’impression 3D est plus adaptée à la production de pièces spécifiques en petit lot, plutôt que pour des produits fabriqués en série. Une technologie particulièrement intéressante pour créer des pièces sur mesure. On estime qu’environ 35% des applications de l’impression 3D correspondraient à la création de pièces finales.

Dans le médical, on retrouve par exemple des pièces imprimées dans des matériaux bio-compatibles implantées directement sur le patient. On pense aussi aux pièces détachées fabriquées par les industries de l’aérospatial et de la défense qui, selon le cabinet IDC, ont représenté 2,4 milliards de dollars en 2016.

Que ce soit pour la production de pièces finies ou d’outillage, les clients d’Armor 3D ont généralement recours à notre filament PLA HI pour la production de pièces nécessitant une excellente résistance au choc dans un large choix de coloris. Retrouvez les caractéristiques de ce matériau innovant dans notre article dédié au filament PLA HI.

Comment utilisez-vous l’impression 3D au sein de votre entreprise ? N’hésitez pas à contacter notre équipe à l’adresse contact@owa3d.com qui pourra vous aider à trouver le matériau d’impression compatible avec vos besoins techniques.



Suivez notre actualité sur les réseaux sociaux

#EducatecTice Nos partenaires @3DAvenir et @Technologieservices présentent nos filaments éco-conçus @Owa3Dprinting… t.co/6tsnPUIWGE

En voir plus

RT @dood_studio: Fidèle au poste @educatectice @Owa3Dprinting @chrisnoullez @MyMiniFactory #technologieservices #imprimantes3d #madeinFranc…

En voir plus

#formnext2017 We test our new filament 3D PEKK Carbon on the @GermanRepRap X500 today! Booth 3.1-D30… t.co/ESbGbdgc86

En voir plus

  • Garantie 2 ans

  • Hotline gratuite

  • Expédition en 24h

  • Paiement sécurisé