AquaRoot, un système d’irrigation imprimé en 3D

06 Déc AquaRoot, un système d’irrigation imprimé en 3D

aquaroot

AquaRoot Technologies est une entreprise irlandaise spécialisée dans les technologies vertes : elle a récemment développé un système de tuyaux d’irrigation biodégradables et personnalisables, en partie grâce à l’impression 3D.

Le fondateur d'AquaRoots

Le fondateur d’AquaRoots

L’irrigation est capitale pour l’agriculture mais elle est souvent inefficace. Les systèmes d’irrigation sont chers à installer et à faire fonctionner et peuvent entraîner une perte d’eau de plus de 60% par fuite ou évaporation. Ils sont difficiles à mettre en place car les tuyaux sont souvent larges et doivent être transportés sur site; une fois positionnés par des experts, ils ne peuvent pas être déplacés. La startup AquaRoot Technologies pourrait bien surmonter ces quelques défis. Son fondateur, Vincent Farrelly, s’est inspiré des racines des arbres pour créer son système d’irrigation qui comprend des tuyaux imprimés en 3D. Ils sont créés à partir d’une mousse polymère qui se dilate et peut grossir jusqu’à 50 fois leur taille lorsqu’ils sont exposés à l’air. Ils forment alors une structure alvéolée à travers laquelle l’eau peut couler, un peu comme pour une éponge. 

pipe4Cette structure alvéolaire permet de tirer l’eau hors du sol et de l’amener jusqu’aux plantes, évitant toute surconsommation et gâchis de cette précieuse ressource. Selon Farrelly, les tuyaux peuvent être imprimés en 3D sur du béton, de l’asphalte ou directement sur le sol, ou injectés directement dans la terre pour former un réseau souterrain. L’eau peut être transportée en utilisant une pression capillaire ou une pompe d’aspiration. Les agriculteurs peuvent même planter des graines directement dans les tuyaux. Non seulement les tuyaux sont plus faciles à installer, mais ils sont également plus écologiques et efficaces, particulièrement utiles pour des zones sujettes à la sécheresse.

Farrelly a travaillé avec l’Institut Technologique d’Athlone pour développer le matériau polymère : il existe deux formulations différentes – une biodégradable, qui peut être absorbée dans le sol, et une autre non biodégradable, pour des structures plus permanentes.

La startup prévoit de fabriquer une version bêta de ses premiers tuyaux imprimés en 3D d’ici le milieu de l’année 2018. Ils pourraient être une solution idéale pour de petits agriculteurs ou des passionnés de jardinage qui veulent installer facilement et rapidement un système d’irrigation, mais aussi pour de plus grands acteurs qui ont besoin d’une solution personnalisée.



Suivez notre actualité sur les réseaux sociaux

RT @Heliox_Lab: Nouvelle Vidéo ! Je réponds à la question que vous me posez souvent : Quelles sont les filaments que... t.co/HNbInh…

En voir plus

RT @GroupeArmor: [#OnePlanetSummit] ARMOR brings effective responses to society's challenges to reduce global #carbonfootprints with @ASCA_…

En voir plus

RT @GroupeArmor: [#OnePlanetSummit] ARMOR apporte des solutions bas carbone concrètes et place l'innovation sociétale au cœur de son ADN. @…

En voir plus

  • Garantie 2 ans

  • Hotline gratuite

  • Expédition en 24h

  • Paiement sécurisé