Focus matériau : le filament PS OWA

09 Mai Focus matériau : le filament PS OWA

filament PS OWA

Le filament PS OWA a été le premier à intégrer la gamme de filaments pour imprimantes 3D de chez Armor 3D Printing. Lancé officiellement en octobre 2016, il s’agit du premier filament recyclé et recyclable sur le marché et a nécessité près de 2 ans de R&D.

Mais qu’est-ce que le PS ? Revenons ensemble sur ses caractéristiques, ses avantages et des conseils d’utilisation afin de mieux comprendre ce matériau unique et réussir vos impressions à tous les coups.

Qu’est-ce que le Polystyrène?

Le Polystyrène est un plastique obtenu par polymérisation du styrène. C’est une famille de polymères qui regroupe deux sous-catégories principales :

  • Le Polystyrène Cristal (GPPS) : un matériau dur, cassant et transparent
  • Le Polystyrène Choc (HIPS) : un matériau souple, résistant aux chocs et opaque.

Où trouve-t-on le Polystyrène?

filament PS OWAC’est un matériau que l’on retrouve dans des produits variés telles que les cintres, portes de réfrigérateurs, emballages alimentaires, rasoirs jetables… Il est généralement prévu pour des applications au contact alimentaire, dans les pots de yaourt par exemple. Toutefois, le filament que nous avons développé n’est pas approuvé pour un usage alimentaire notamment parce qu’il est recyclé.

Le filament PS OWA c’est quoi ?

Le filament PS OWA est le premier filament à base de Polystyrène sur le marché de l’impression 3D. Pour mettre au point ce filament unique, nous avons développé une formule secrète à partir de Polystyrène Choc, issu du recyclage à hauteur de 30% de chutes de pots de yaourt. Un taux que nous souhaitons aujourd’hui augmenter dans les mois à venir.

Si l’on regarde ses caractéristiques générales, le filament PS OWA possède une excellente vitesse d’impression : nos tests nous ont permis d’aller jusqu’à près de 700 mm par seconde, un record sur le marché !

C’est un matériau qui a une excellente stabilité dimensionnelle après impression et de bonnes caractéristiques isolantes électriques. Ses propriétés mécaniques restent stables dans des températures comprises entre 40°C et 70°C. Il offre aussi une résistances aux acides, aux bases et solutions salines. Quant à son aspect mat unique, il est lié à sa formulation – normalement, ce genre de polymère affiche un aspect plutôt brillant.

En termes de toxicité, le filament OWA n’est pas dangereux pour la santé d’après les tests réalisés en laboratoire. Aucune trace de COV (Composés Organiques Volatils) toxiques pour la santé n’a été retrouvée. D’après notre étude, les utilisateurs présents à proximité d’une imprimante 3D utilisant les filaments 3D OWA PS ne sont pas exposés de manière supérieure à la réglementation à des composés néfastes pour leur santé (Mesure à 0 ppm).

Si l’on se penche toutefois sur ses « faiblesses », il est important de préciser que le filament PS nécessite un plateau chauffant et peut se dissoudre dans certains alcools comme le limonène.

filament PS OWA

Le filament PS OWA offre une précision d’impression très élevée

Qu’est-ce qui le différencie du PLA et de l’ABS ?

Si on compare le filament PS OWA au PLA, on se rend compte qu’il offre de meilleures propriétés mécaniques car le PLA est plus sensible à la reprise d’humidité. Notre PS est aussi plus résistant à la température et a une meilleure tenue extérieure.

Par rapport à l’ABS, le PS OWA offre une meilleure imprimabilité car il y a moins de « warping», c’est à dire la tendance des pièces à se décoller sur les extrémités lors de l’impression. Et bien qu’il offre des propriétés mécaniques similaires à l’ABS, le PS OWA possède l’avantage de produire moins d’odeur que l’ABS.

filament PS OWA

Quels sont les paramètres d’impression du PS OWA ?     

Bien que les paramètres d’impression soient propres à chaque imprimante 3D et chaque modèle à imprimer, voici quelques rappels de ceux du filament PS OWA :

– Température d’extrusion : 210 à 260 °C

– Température du plateau : 60 à 100 °C

– Vitesse d’impression : 40-100 mm/s

Conseil : Le filament PS OWA ramollit dès 90°C. En fonction des applications, il est important d’évaluer les conditions d’utilisations de l’objet final, afin d’influer sur la densité de l’objet, aussi appelée infill. N’hésitez à nous solliciter pour de plus amples informations !

 



Suivez notre actualité sur les réseaux sociaux

Retour sur un projet de prototype fonctionnel imprimé avec notre matériau PLA-HI t.co/Z9kitrcirW #betatest #impression3D #3Dprint

En voir plus

Des coraux imprimés en 3D : une solution pour sauver les récifs coralliens? t.co/Fozgw7JrjV #impression3D… t.co/greRdnD7J4

En voir plus

Retour sur un week-end riche en #impression3D pour Amor 3D qui était à la #fetedelascience à Paris!… t.co/XWNKJ9npSD

En voir plus

  • Garantie 2 ans

  • Hotline gratuite

  • Expédition en 24h

  • Paiement sécurisé