Une imprimante 3D qui utilise l’énergie solaire et du sable

07 Mar Une imprimante 3D qui utilise l’énergie solaire et du sable

SolarSinter

Tous les mois, OWA partage et soutient une initiative fondée sur la même philosophie que la notre, un projet qui s’appuie sur l’économie circulaire et qui a des répercussions positives, notamment pour l’environnement. Ce mois-ci, nous vous présentons SolarSinter, une imprimante 3D qui fonctionne grâce à la chaleur du soleil et qui utilise des grains de sable pour fabriquer des objets. Une initiative très prometteuse et respectueuse de l’environnement qui repose sur les mêmes valeurs défendues par OWA et qui nous pousse à changer notre façon de consommer.

Les origines du projet

Markus Kayser a imaginé une imprimante 3D qui fonctionne grâce à l’énergie solaire et avec du sable. Ancien étudiant du Royal College of Art, il a aujourd’hui un studio à Londres. Il a développé une compréhension des matériaux, procédés et technologies qui ont un lien avec la nature et l’environnement. Il veut créer des objets avec lesquels on peut s’identifier, qui ont une autre fonction que celle utilitaire. Il a réalisé plusieurs expériences pour démontrer qu’en reliant la technologie à l’énergie naturelle, on peut créer de nouvelles façons de fabriquer.

SolarSinter

Markus et son imprimante 3D

Comment fonctionne cette imprimante 3D ?

Markus a créé une imprimante 3D, la SolarSinter, reposant sur la technologie du frittage sélectif et qui fonctionne par l’empilement de couches de sable solidifiées sous l’effet de l’énergie solaire. Ainsi, le laser des imprimantes SLS traditionnelles est remplacé par le soleil et les poudres utilisées habituellement correspondent aux grains de sable. Markus a ensuite amené son imprimante au Maroc, dans le désert, là où il était sûr de réunir ces deux éléments.

La SolarSinter utilise un système de loupes qui viennent capter l’énergie du soleil et qui peuvent dégager une température de 1000°C. Celle-ci permet de chauffer les grains de sable qui fusionnent alors. L’opération est répétée, couche par couche jusqu’à l’obtention de la pièce finale.

SolarSinter

Des pièces imprimées en 3D à partir de sable

Une imprimante 3D très prometteuse

Les tests réalisés dans les déserts marocains et égyptiens ont été très prometteurs. Aujourd’hui, la machine est automatisée et commercialisée.

Capable de matérialiser des objets de quelques centimètres, elle pourrait bien devenir la solution idéale pour produire sans avoir un impact négatif sur l’environnement. Elle permettrait également aux populations qui vivent dans des zones plus reculées de fabriquer plus rapidement et de façon illimitée ce dont elles ont besoin.



Suivez notre actualité sur les réseaux sociaux

RT @OWA_ARMOR: RT @Owa3Dprinting À notre grand plaisir, la ville de #Paris s'engage sur l'Économie Circulaire t.co/JtONd5KBIc #econ…

En voir plus

RT @domitienv: La ville de #Paris a présenté son plan #economiecirculaire 2017-2020 t.co/ZO7E5Jra8y via @Owa3Dprinting #bonnenouvel…

En voir plus

À notre grand plaisir, la ville de Paris s'engage sur l'Économie Circulaire t.co/tt7PRjEWkZ #paris #economiecirculaire #innovation

En voir plus

  • Garantie 2 ans

  • Hotline gratuite

  • Expédition en 24h

  • Paiement sécurisé